/
« Penser & faire le design ! »

Retour au bureau avec Pernod Ricard

Le numéro deux mondial des vins et spiritueux assure un retour au bureau en sécurité et en santé

Success story à la française, Pernod Ricard est aujourd’hui le numéro deux mondial des vins et spiritueux grâce à un savoir-faire préservé et un portefeuille de grandes marques. Si Pernod Ricard réalise 92% de son activité à l’international, la France demeure le berceau du groupe. C’est au centre de Paris que Pernod Ricard installe son nouveau siège mondial dans le quartier populaire de Saint Lazare. Une nouvelle adresse a été créée pour l’emménagement, le « 5 cours Paul Ricard ». Le bâtiment, créé par l’architecte Ferrier Marchetti Studio, est doté d’une façade composée de 2 400 lamelles de verre teinté qui reflètent la lumière et le ciel tout au long de la journée. Il évoque ainsi la série des 12 toiles du peintre impressionniste Claude Monet, La Gare Saint-Lazare.

Lumière naturelle et vues dégagées

Les 900 collaborateurs auparavant répartis sur sept sites différents embarquent dans The Island. Ni Fauboug-Saint-Honoré, ni Champs-Elysées, The Island est une terre de convivialité, située dans un quartier généreux, ouverte sur l’ailleurs à l’image de la Gare Saint-Lazare par laquelle transitent quelques 100 millions de voyageurs par an. Et puis qu’une bonne architecture se fonde sur la lumière naturelle, The Island dispose de terrasses végétalisées mi-soleil mi-ombre sur 1200 m2.

Faire circuler les gens et le idées

Un lieu convivial, c’est aussi des espaces collectifs qui favorisent les échanges, les rencontres formelles comme informelles. Le principe a été de créer des lieux facilement repérables et appropriables. A l’image de 13 « petites criques » chaque étage a son propre territoire. Son lobby à l’identité de sa ou ses marque(s) : pause café appréciée. Ni noir, ni blanc, ni gris, Saguez & Partners, l’agence de design, a fait la part belle aux couleurs chantantes (bleu azur, bleu Klein, ocre, safran, vert Égypte, beige sable…), aux matières naturelles (bois clair, cannage, terre cuite, voilage en lin, panneautage style « guinguette » et à une foule d’objets chinés.

Pourquoi reprendre le chemin du bureau ?

Saguez & Partners a mené une réflexion en amont avec les utilisateurs pour comprendre leurs attentes. Le design d’usages apporte des solutions qu’on n’a pas à la maison : ergonomie, espaces, confort, lumière, services… Bouger, c’est aller à la rencontre des autres : c’est d’offrir plus de places aux collaborateurs. The Island propose des ambiances variées et une dizaine de postures de travail différentes. Cela incite les gens à bouger selon leurs besoins tout au long de la journée. 100% des collaborateurs sont sans bureau attitré (même Alexandre Ricard). En revanche, le flex office implique d’être bien pensé.

Enfin, qui dit « bureau-hôtel », dit services efficaces et précis pour simplifier la vie : conciergerie, salle de sport, restaurants, game room, pause zen et bien-être sur réservation, click & collect, travel lounge avec douche et salle de repos… Par des choix rigoureux sur l’acoustique, l’éclairage, la qualité de l’air et de la lumière, l’ergonomie des assises, les circulations, les détails comme les rangements ou la signalétique… Le lieu est dans sa construction et dans son design, à la fois durable et au service des usages.

Voir le projet en photos.
Article publié par la rédaction de Muuuz.

Retour blog
felis leo libero Aenean Sed ipsum vel, massa elit. risus.