/
« Penser & faire le design ! »

Et si le bureau donnait envie de revenir au bureau ?

The Island, Pernod Ricard

Cela fait bientôt un an que le groupe Pernod Ricard a installé son siège dans le quartier d’affaires de Saint Lazare à Paris dans l’immeuble Grand Central rénové et restructuré par Ferrier Marchetti. L’aménagement pour le leader français de fabrication et la distribution de vins et spiritueux est signé Saguez & Partners. Un espace de travail qui cumule de nombreux atouts.

Les 900 collaborateurs auparavant répartis sur sept sites différents ont embarqué dans The Island, en référence à l’île des Embiez, acquise par Paul Ricard en 1958, aménagée et préservée comme une véritable île « carte postale ». The Island se veut une terre de convivialité, située dans un quartier généreux, ouverte sur l’ailleurs à l’image de la Gare Saint-Lazare tournée vers Le Havre et l’international par laquelle transitent quelques 100 millions de voyageurs par an.

Dans cet immeuble de bureau, les employés bénéficient d’une bonne orientation des espaces par rapport au soleil, de vues dégagées et de 1 200 mètres carrés de terrasses. À l’image de 13 petites criques chaque étage bénéficie de son propre territoire dont le lobby affiche l’identité de sa ou ses marques. Ni noir, ni blanc, ni gris, Saguez & Partners a fait la part belle aux couleurs chantantes (bleu azur, bleu Klein, ocre, safran, vert Égypte, beige sable…), aux matières naturelles (bois clair, cannage, terre cuite, voilage en lin, panneautage style guinguette et divers objets chinés

The Island propose des ambiances variées et une dizaine de postures de travail différentes pour inciter les gens à bouger selon leurs besoins tout au long de la journée. Aucun bureau n’est attitré mais on trouve des bureaux semi-cloisonnés en open-space baignés de lumière qui bénéficient d’une acoustique performante. S’ajoutent à cela, des espaces de réunion pour des prises de décisions rapides debout ou assis, d’autres pour téléphoner sans déranger, des « silent rooms » pour travailler sans appels ni conversations autour.

Du rez-de-chaussé au dernier étage étage, de grandes fresques habillent les escaliers avec l’objectif d’encourager les collaborateurs à les emprunter, au détriment des ascenseurs, potentiels foyers d’infection. Enfin, qui dit « bureau-hôtel », dit services efficaces et précis pour simplifier la vie : conciergerie, salle de sport, quatre restaurants, game room, pause zen et bien-être sur réservation, click & collect, travel lounge avec douche et salle de repos… 100 % services utiles, 0 gadget.

Poussez les portes de The Island sur Office et Culture.
Journaliste : Agnès Melon

Sinon, toutes les photos The Island, ici

Retour blog
ut pulvinar id felis amet, felis quis