/
« Penser & faire le design ! »

Lettre d’Olivier Saguez à Muriel Pénicaud, Ministre du Travail

150 collaborateurs, 100 % indépendante de corps et d’esprit, fondée par un designer-entrepreneur engagé sur son territoire et pour le design français, Saguez & Partners recourt pour la première fois de son existence à une aide de l’État. Dans sa lettre, Olivier Saguez réaffirme sa foi dans le rôle de l’entreprise et du design, maillons forts de la reconstruction de l’économie et de la société françaises.

Chère Madame la Ministre,

C’est non sans une certaine douleur que nous vous demandons une aide pour recourir à l’activité partielle dans le cadre du dispositif d’urgence que vous avez mis en place.

En effet, j’ai créé notre entreprise Saguez & Partners il y a plus de 20 ans, sans aucune aide directe ou indirecte de l’Etat, de la région ou même de quiconque. Nous avons par contre bien travaillé pour l’Etat Français en nous acquittant de tous nos impôts et nous n’avons du reste jamais voulu y échapper. Nous sommes devenus un leader incontournable dans notre monde du design global, nous sommes une des agences les plus primées en Europe et nos clients que sont SNCF, Unibail-Rodamco-Westfield, Yves Rocher, Chanel, Gecina, Dior, Icade, Bpifrance… attestent de notre réputation.

Je suis un designer mais également un entrepreneur engagé, entrepreneur pour avoir développé dans le conseil et la création design une société de 140 personnes, un chiffre d’affaires d’honoraires de 21 M€, une école Design Act, un développement international (30% de notre activité), une filiale au Brésil et un partenariat à New York en vue d’un rachat d’une agence. Le plus important pour moi fut d’avoir permis à mes collaborateurs de devenir associés à mes côtés (12 associés exactement), engagés parce que nos bureaux sont à Saint-Ouen dans un quartier 100% développement durable et que nous sommes devenus un acteur social incontournable dans notre banlieue de Seine Saint-Denis, tant auprès des associations que du monde de l’éducation et des collectivités locales. Je milite activement pour un design de l’utile, un design du quotidien qui rend facile et simple les usages, que ce soit un nouveau tramway, le nouveau TGV Océane, un Ehpad, une gare, un aéroport, des bureaux… Nous essayons d’être dans l’utile, d’être du côté des usagers, de mettre du beau dans l’utile ! Le design est une démarche sociale mais aussi un métier ou plutôt des métiers (stratégique, graphique, architecture, produit, numérique). Ces métiers ou ce métier de designer, lui n’a jamais été soutenu directement et même indirectement (pas de prime à la casse ou d’aide au bâtiment…), sans doute à cause de notre individualisme exacerbé et de notre dispersion. En tout cas la France est un des rare pays à ne pas s’engager dans une politique design.

Notre agence a toujours été rentable, c’est ce qui nous a permis d’investir dans des nouveaux marchés ou dans des nouveaux talents, nous avons eu quelques périodes difficiles et nous avons toujours su y faire face seuls, en privilégiant notre capital : nos équipes et donc l’emploi. Ma fierté n’est pas d’avoir réalisé tel ou tel grand projet, d’être récompensé ici ou là, ce sont mes associés et mes collaborateurs qui sont ma plus grande fierté, de voir la place qu’ils ont prise, de voir qu’ils ont en quelque sorte pris la mienne, car je crois aussi à la transmission, une transmission à ceux qui font, c’est pour moi un gage de justice et de pérennité. Aujourd’hui, on s’en remet à vous pour nous aider à franchir cette mauvaise période car nous comptons bien rapidement rebondir. Nous restons résolument optimistes, solidaires et engagés plus que jamais pour participer à une forme de reconstruction de notre pays, de notre économie et vite… redevenir autonomes et contributeurs de l’impôt !

Votre mesure sera fortement utile et nous en ferons bon usage.

Sincèrement à vous.

Olivier Saguez

Retour blog
vulputate, nec mattis ut libero. ipsum justo nunc Praesent quis, Curabitur commodo