/
« Penser & faire le design ! »

Maisons Côté Sud plante sa tente au Saguez Camp

Bivouac à idées à Arles

Élargir les perspectives, oxygéner la réflexion… Saguez & Partners et son bureau de style Manganèse Éditions, installés à Saint-Ouen dans le nouvel éco-quartier des Docks, choisissent Arles et une demeure du XVIIème siècle pour phosphorer autrement, le temps d’une escale inspirante.

« La possibilité de travailler différemment, loin du stress, au calme, extraits de toute pression… Nous avions imaginé un campement en pleine nature dans le Sud de la France, mais c’est à Arles que notre projet a migré. Parce que nous sommes fous d’architecture gallo-romaine, que nous sommes entourés de monuments magnifiques, que la ville est à la fois populaire, culturelle, artistique, festive, et que la nature y est prenante, inspirante. » Isabelle et Olivier Saguez donnent jour à un nouveau projet : une maison à idées, avec un jardin et orangerie pour les faire germer. « Décélérer, décadrer, penser à long terme… Pour cela, il faut se poser, avoir un vrai échange avec les collaborateurs, les partenaires, les clients, prendre le temps de créer », souligne le couple.

Ils plantent leur tente, Saguez Camp, dans le vieux quartier de La Roquette, dans un lieu patrimonial – l’escalier de pierre monumental menant aux étages est répertorié. Twistant éléments architecturaux XVIIIe siècle, touches de couleurs vives, bleu de Prusse et vert kaki, mobilier en fer noir, dessins graphiques et art contemporain, le duo introduit la détente dans ces volumes imposants, voire intimidants. Longue table d’hôtes, cuisine méditerranéenne, salon où se côtoient un tabouret Jean Prouvé, un fauteuil « Barcelonoa » de Mies Van der Rohe et un canapé Ikea, sous l’oeil de trois portraits réalisés par l’illustrateur Michel Quarez « que nous aimons beaucoup, comme le tableau de Gérard Traquandi, dont la palette a inspiré nos choix de teintes ». Isabelle et Olivier précisent « c’est plus une maison qu’une agence, comme pour la Manufacture de Saint-Ouen. Il faut que l’on se sente à l’aise. Ici, nous avons été plus loin. On ne construit pas des projets par des confrontations mais dans l’échange. »

Chaque pièce s’envisage sous cet angle. Le jardin ombragé par d’immenses parasols multiplie les assises, bancs et fauteuils, entre les essences méditerranéennes et les palmiers. Dans l’orangerie, une table carrée fait tourner les idées, mais jamais en rond. La douceur des tons du grand salon distille un sentiment de sérénité et d’évasion, qui n’est pas sans évoquer les échappées dans la Camargue toute proche. La cuisine prend des airs de potagers provençale avec des armoires grillagées, des carreaux zelliges et une frise aquarellée par Amandine Mazé. « L’idée de changer d’endroit suivant les moments de la journée est une manière de faire décanter les esprits », assure le couple de créatifs. Isabelle souligne par ses partis pris stylistiques la force du lieu, laisser parler les pierres, optant pour des sols clairs, mettant en lumière les ferronneries, dont se dégage une autre temporalité, entre passé magnifié et avenir partagé.

 

Un art de vivre à retrouver dans « la chambre méditerranéenne », scénographiée par le bureau de style Manganèse Éditions, présentée au salon Côté Sud du 7 au 10 juin à Aix en Provence.

Article publié dans le magazine Maisons Côté Sud.
Journaliste : Virginie Bertrand
Photographe : Yves Duronsoy

Retrouvez toutes les informations et photos du Saguez Camp ici.

Retour blog
efficitur. commodo Curabitur diam at libero