/
« Penser & faire le design ! »

La distribution face à la tentation de la restauration

Présentée comme une voie d’avenir, la restauration prend de plus en plus ses quartiers au sein même des magasins. Mais s’agit-il d’une vraie piste pour relancer l’attractivité et la fréquentation, ou d’un phénomène trop complexe pour être généralisé ?

L’E.Leclerc de Bois-d’Arcy (78) a implanté son bistrot dans la zone marché, au centre du magasin. Caviste tout proche, cuisiniers, carte renouvelée tous les jours : cet espace a tout du restaurant. Petit clin d’oeil : même la vaisselle utilisée est celle en vente dans le magasin. Le bistrot est quasi à l’équilibre financier, un an après avoir été inauguré. À l’origine, l’espoir était qu’il réalise 10% du chiffre d’affaires de la cafétéria installée dans la galerie, un chiffre qui tourne autour de 14% aujourd’hui. Mais faudrait-il tout réduire à une question d’argent, à l’heure où la distribution s’interroge sur ses métiers ? Sondée sur la percée de la restauration en magasin, Cécile Poujade, directrice associée retail et international chez Saguez & Partners, répond :

« Enfin ! Cela fait un moment que l’on encourage les enseignes à humaniser leurs magasins. Le lieu de vente est aussi un lieu de relation. Les vertus de la restauration sont multiples : cela donne des espaces plus accueillants. »

Ce n’est pas pour rien qu’aux États-Unis, de nombreuses enseignes autres qu’alimentaires (dans le textile notamment) multiplient les implantations de cafés, bars ou petites activités de restauration dans leurs murs. Saguez & Partners, qui travaille avec de nombreux E. Leclerc, a aussi réalisé des projets pour Carrefour en ce sens, par exemple en Chine, pour l’hypermarché de Shanghai baptisé Le Marché. Dans ce magasin très digital co-créé avec Tencent, le distributeur propose un univers restauration dans lequel les clients peuvent effectuer leurs achats… ou se faire griller au barbecue des crustacés achetés en magasin pour les déguster sur place. Une avenue de la restauration réunit différents stands de cuisines du monde et pénètre dans le magasin, tout en l’ouvrant sur l’extérieur.

Lire l’article complet sur LSA

Journaliste : Morgan Leclerc

Retour blog
commodo mattis adipiscing dolor massa dictum suscipit elit. ut id